3 règles clés pour bien s’intégrer dans un groupe BNI

entraide

 

Fondement des groupes d’affaires, le business est proportionnel à la confiance partagée. Marc-William Attié, directeur général de BNI France, nous livre ses conseils pour vous ouvrir les carnets d’adresses des membres.

 

1- Profitez de toutes les occasions pour communiquer sur votre activité :

Impossible d’aider un membre sans connaître précisément son métier. Lors des petits-déjeuners hebdomadaires organisés dans les groupes BNI, un tour de table est organisé pour que chaque membre diffuse une information sur son actualité, son secteur.

2- Participez régulièrement aux activités :

BNI rassemblent de nombreux membres, plusieurs centaines en moyenne. Pour que l’on se souvienne de vous, l’assiduité est de rigueur, recommande fortement Marc-William Attié, directeur de BNI France. « Il n’y a qu’en se rencontrant régulièrement que les membres peuvent initier des échanges fructueux ».  Si vous ne pouvez être présent lors de la réunion hebdomadaire, il est souhaitable de vous faire représenter.

3- Apportez des affaires pour en recevoir :

« Ce sont les membres qui participent le plus qui tirent le meilleur parti de leur groupe ! »

Partager ses informations, proposer soi-même des mises en relation, ou des recommandations instaure la confiance.

Pour Marc-William Attié c’est une règle élémentaire. Chaque semaine, un membre de BNI doit faire un geste pour un entrepreneur de son groupe,  » une règle contraignante, poursuit-il, mais indispensable pour recevoir en retour une recommandation à chaque rencontre. »